INVISIBLE MAN (2020)

L'histoire

Cécilia Kass est en couple avec un brillant et riche scientifique. Ne supportant plus son comportement violent et tyrannique, elle prend la fuite une nuit et se réfugie auprès de sa sœur, leur ami d'enfance et sa fille adolescente.

 

Mais quand l'homme se suicide en laissant à Cécilia une part importante de son immense fortune, celle-ci commence à se demander s'il est réellement mort. Tandis qu'une série de coïncidences inquiétantes menace la vie des êtres qu'elle aime, Cécilia cherche désespérément à prouver qu'elle est traquée par un homme que nul ne peut voir. Peu à peu, elle a le sentiment que sa raison vacille…

 


L'AVIS DE SF-STORY

POINTS POSITIFS ET NEGATIFS

+  Une revisitation inventive et moderne du roman de H.G Wells

+ Par les productions Blumhouse !

-  Une bande-annonce qui résume le film?!

-  Un thriller horrifique qui sombre dans le gore ?

 

 

HORS-CHAMP*

Invisible Man s'inscrit dans la veine des grands classiques Universal et renoue avec le thème de l'Homme invisible initié dès 1897 dans le roman de H.G Wells. Le thème est devenu depuis un vrai mythe cinématographique, notamment sous l'influence de James Whale, qui réalise L'homme Invisible en 1933.

 

Dans cette version 2020, sous-titrée "ce qu'on ne voit pas peut nous faire du mal", Elisabeth Moss, déjà à l'affiche du précédent thriller horrifique Us (2019) et vedette de la série La Servante écarlate, lauréate de l'Emmy Awards, est le personnage central d'un conte moderne terrifiant autour du thème de l'obsession.

 

Elisabeth Moss avait déjà incarné une jeune fille rencontrant un homme invisible dans un épisode de Batman : The Animated Series. L'intrigue mettait en scène un homme qui avait trouvé le moyen de devenir invisible et qui, à un moment donné, tentait d'enlever sa fille, joué par la jeune Elisabeth Moss.

 

Jason Blum, maître actuel du cinéma d'horreur, produit le film pour Blumhouse Productions, ce qui annonce une orientation assurément plus horrifique que les versions précédentes. Le film marque aussi la première tentative du producteur Jason Blum pour redémarrer les célèbres productions "Universal Monster Universe".

 

Le film est écrit et réalisé par Leigh Whannell, réalisateur de Upgrade, Insidious: Chapitre 3 et du futur remake de Escape from New-York/New-York 1997 de John Carpenter. Whannell est l'un des auteurs de la saga Saw.

 

Le film est aussi produit par Kylie du Fresne (Upgrade, Les saphirs) pour Goalpost Pictures. 

 

Le compositeur Benjamin Wallfisch a réalisé la musique du film. Il a travaillé sur de nombreux films comme Shazam!, Darkest Minds: Rébellion, 

Dunkerque,  Batman v Superman: L'aube de la justice, Le Petit Prince...

 

Un reboot des Universal Monsters

 

Le personnage de l'Homme invisible est l'une des figures majeures de l'univers cinématographique des monstres Universal, à l'instar de Dracula, du Loup-garou, de la créature de Frankenstein et de la Créature du Lac Noir. Ces personnages intemporels ont traversé les époques, ils sont l'incarnation de nombreuses peurs et angoisses, mêlant parfois découvertes scientifiques et lutte éternelle entre l'amour et la mort.

Avec Invisible Man, le studio inaugure une nouvelle approche de ces créatures mythiques, voulant mettre à l'l'honneur des réalisateurs et scénaristes audacieux dont les idées renouvellent les enjeux des personnages.

 

Le scénariste et metteur en scène Leigh Whannell avait une vision inédite, à la fois captivante et terrifiante, du personnage et le studio était enchanté de la développer avec lui. À l'avenir, les films de monstres Universal appartiendront certes au genre horrifique, mais bénéficieront de budgets confortables, pourront explorer des registres variés et s'adresser à des publics différents. Ils ne composeront pas une saga dont les personnages se retrouvent d'un chapitre à l'autre, mais chaque nouvel opus constituera un film à part entière.

Les Universal Monsters

Dans Invicible Man, le scénariste et metteur en scène Leigh Whannell avait une vision inédite, à la fois captivante et terrifiante, du personnage et le studio était enchanté de la développer avec lui. À l'avenir, les films de monstres Universal appartiendront certes au genre horrifique, mais bénéficieront de budgets confortables, pourront explorer des registres variés et s'adresser à des publics différents. Ils ne composeront pas une saga dont les personnages se retrouvent d'un chapitre à l'autre, mais chaque nouvel opus constituera un film à part entière.

 

Le producteur Jason Blum (Blumhouse Productions) déclare : "Notre société est adossée au studio Universal depuis longtemps. La relation privilégiée d'Universal avec le cinéma d'horreur remonte aux films de monstre des années 1930 et 1940. Cet héritage occupe une place majeure au sein du studio. J'ai eu un rendez-vous avec la PDG Donna Langley et elle souhaitait donner un nouveau souffle aux Monsters. Étant donné qu'on nous a souvent comparés à cette époque de l'histoire d'Universal, c'était une association assez logique. Ces films de monstres me sont très chers, C'est pour cette raison que je souhaitais m'engager dans l'aventure. Notre objectif était de raconter une histoire ancrée dans la réalité d'aujourd'hui. Et c'est exactement ce qu'a fait Leigh avec Invisible Man".

 

BANDE-ANNONCES

PHOTOS

Copyright Universal Pictures France

AFFICHES


GENERIQUE

The Invisible Man(id.), 2020, Leigh Whannell, Etats-Unis/Australie.

Son : Dolby Atmos.

Format d'image : 2.39

Réalisateur : Leigh Whannell.

Durée : 2h04.

Productions Goalpost Pictures, Blumhouse Productions, Dark Universe

Universal Pictures.

Distribution France : United International Pictures France (UIP) .

Producteurs : Jason Blum,  Kylie Du Fresne, Megan Wynn.

Producteurs exécutifs : Rosemary Blight, Ben Grant, Beatriz Sequeira, Jeanette Volturno, Leigh Whannell.

Scénario : Leigh Whannell d'après le roman de H.G. Wells.

Effets spéciaux (sociétés) : Cutting Edge.

Directeur de la photographie : Stefan Duscio.

Montage :  Andy Canny.

Décorateurs de production :  Alex Holmes.

Direction artistique : Alice Lanagan.

Décorateur plateau : Katie Sharrock.

Costumes : Emily Seresin.

Casting : Terri Taylor.

Musique : Benjamin Wallfisch .

Interprètes : Elisabeth Moss (Cecilia Kass), Oliver Jackson-Cohen (Adrian Griffin), Storm Reid (Sydney), Aldis Hodge (James), Harriet Dyer, Amali Golden (Annie), Sam Smith, Zara Michales, Benedict Hardie, Anthony Brandon Wong, Bianca Pomponio.

Date de sortie USA : 28 février 2020.

Date de sortie française : 26 Février 2020.

Budget estimé : 7 M$.

 

 

 



PLUS SUR INVISIBLE MAN

CONNECTE AVEC

BOUTIQUE SF-STORY


COMMENTAIRES

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

*Le hors-champ est la partie de la scène qui n'apparaît pas dans un plan d'un film parce qu'elle n'est pas interceptée par le champ de l'optique de la caméra que ce champ soit invariable (plan fixe), ou variable (plan où la caméra effectue un mouvement (panoramique et/ou travelling) et/ou un zoom).