CLASSEMENT CHRONOLOGIQUE

1936


CES ANNEES-LA

Bernard Dufossé - Thârn, prince des étoiles
Bernard Dufossé - Thârn, prince des étoiles

 > 1936 :

 

Naissances le 19 avril de Tom Purdom, écrivain américain, auteur de nouvelles ("Sordman le Protecteur") et de romans.

11 juin : Bernard Dufossé, dessinateur français ("Tärhn, prince des étoiles").

18 novembre : Suzette Haden Elgin : écrivain américaine (séries "Ozark", "Native Tongue" et "Coyote Jones"), morte en 2015.

19 novembre : Wolfgang Jeschke, écrivain allemand ("Le Dernier Jour de la Création"), mort en 2015.

 

Le magazine britannique Novae Terrae est lancé sous la forme d'un fanzine : il deviendra New Worlds en 1939 sous la direction de John Carnell puis cessera de paraître en 1971, après 201 numéros.

 

Parution des romans : Les Cométaires, par Jack Williamson en publication hebdomadaire dans la revue Astounding.

et la nouvelle Dans l'abîme du temps de Lovecraft.

 


BOUTIQUE SFSTORY

1936

La Vie Future (Things To Come)****, 1936, William Cameron Menzies.

L'histoire : En 1940, dans la ville de Everywhere, on fête Noël alors que la guerre totale est aux portes de l'Europe. Elle va débuter peu après s'étendra sur plusieurs décennies jusqu'à ce que la plupart des personnes encore en vie ignorent même la cause originelle du conflit. Toutes les usines sont arrêtées et la société s'est désintégrée en communautés localisées primitives.

 

Flash Gordon (id.)***, 1936, Franck Stephani et Ray Taylor, Etats-Unis. 

L'histoire :  une astéroïde se dirige inexorablement vers la Terre et menace de la percuter. La catastrophe imminente provoque des émeutes dans le monde entier. L'athlète Flash Gordon voyage dans un avion pris dans un orage provoqué par l'astéroïde. Il se sauve, in extremis, en sautant en parachute en compagnie de la belle Dale Arden. 

 

Rocket Ship (id). 1936, Franck Stephani et Ray Taylor, Etats-Unis. 

Il s'agit d'un nouveau montage issu du serial Flash Gordon d'une durée de 1h12, au lieu des plus de 4 heures des 12 serials initiaux. Le film est sorti le 5 mars 1938 aux Etats-Unis, suite au succès du serial.

Ce film a été remonté en 1950 avec des scènes de "Mars Attacks the World" (1938), un autre film issu de la 2ème série de serials pour un nouveau long-métrage.

 

Les Poupées du Diable (The Devil Doll)****, 1936, Tod Browning, Durée : 1h19, Etats-Unis.

L'histoire :  Paul Lavond est un banquier respecté sur la place de Paris quand il est arrêté pour le vol et meurtre suite à une dénonciation calomnieuse de deux associés véreux et envoyé en prison... Des années plus tard, il s'échappe de l’île du Diable, avec Marcel, un scientifique qui travaillait sur une expérience permettant réduire les humains à la hauteur de quelques centimètres

 

 

Undersea Kingdom*1936, B. Reeves Eason et Joseph Kane, Etats-Unis.

Réalisateurs : B. Reeves Eason et Joseph Kane.

Production : Republic Pictures. Durée : 3h45. Son : Mono (RCA Victor High Fidelity System). Format : 1.37.

Producteur : Nat Levine. Directeurs de la photo : Edgar Lyons et William Nobles. Montage : Richard Fantl et Hélène Turner.

Scénario : John Rathmell, Maurice Geraghty et Oliver Drake, d'après une histoire originale de Tracy Knight et John Rathmell.

Interprètes : Ray Corrigan (Ray 'Crash' Corrigan), Lois Wilde (Diana Compton), Monte Blue (Unga Khan), William Farnum  (Sharad), Boothe Howard (Ditmar), Raymond Hatton (Gasspon), C.Montague Shaw (Norton), Lee Van Atta (Billy Norton)...

Serial en 12 épisodes : 1. Beneath The Ocean Floor; 2. Undersea Kingdom; 3. Arena of Death; 4. Revenge of The Volkites; 5. Prisoners of Atlantis; 6. Juggernaut Strikes; 7. Submarine Strikes; 8. Into The Metal Tower; 9. Death In The Air; 10. Atlantis Destroyed; 11. Flaming Death; 12. Ascent To The Upperworld.

 

L'histoire : Crash Corrigan est un récent diplômé d'Annapolis. Aidé par par Diana, une journaliste , ils , rejoignent le professeur Norton pour une enquête sur une série de tremblements de terre. Ils embarquent dans le sous-marin du Professeur  Norton avec le petit Billy Norton, fils du professeur. Quand ils découvrent  l'Atlantide, ils sont pris dans une guerre entre des Atlantes paisibles, et des Atlantes belliqueux. Après de nombreuses péripérties, ils s'échappent d'une tour d'Atlantis, mais les Atlantes n'ont qu'un seul but : dominer ou de détruire la Terre.

La critique : Filmé en 25 jours et produit par Republic Pictures, dans l'urgence, suite à la concurrence du serial Flash Gordon, Undersea Kingdom en utilise les mêmes éléments narratifs. Une version de montage de 100 minutes appelée "Sharad of Atlantis" a été créée pour la télévision

Date de sortie : 30 Mai 1936 (Etats-Unis), inédit en France.

Le voyage cosmique (Kosmicheskiy reys: Fantasticheskaya novella)***, 1936, Vasily Zhuravlyov, Union Soviétique. Durée : 1h10. Date de sortie : 21 Janvier 1936 (Moscou). Production : Mosfilm/

Réalisateur : Vasily Zhuravlyov. Scénario : Aleksandr Filimonov d'après le roman de Konstantin Tsiolkovsky.

Directeur de la photo : Aleksandr Galperin. Effets visuels : Fodor Krasne

Interprètes : Sergey Komarov (Pavel Ivanovich Sedikh, l’académicien), K. Moskalenko (Professeur Marina), 

Vassili Gaponenko ( Andryusha Orlov), Nikolay Feoktistov (Capitaine Viktor Orlov),  Vasili Kovrigin (Professeur  Karin).

L'histoire : A Moscou, durant l'été 1946, l'Institut des voyages interplanétaires établit les derniers préparatif pour envoyer un un vaisseau spatial sur la Lune. Alors que le directeur de l'Institut décide d'annuler la mission suite à des échecs précédents, l'ingénieur scientifique, concepteur du vaisseau, accompagné d'une assistante et d'un jeune passager clandestin décide tout de même de faire le voyage. Après un voyage risqué, le vaisseau arrive sur la Lune et commencent à explorer l'astre.  Alors que sur Terre, un second vaisseau est préparé pour leur porter secours,  nos premiers voyageurs redescendent sur Terre avec le module spatial et son parachute : ils sont acclamés par la foule comme des héros.

 

 

La critique : Le conseiller technique du film Konstantin Tsiolkovsky,  pionnier de l'astronautique russe, a apporté un soin particulier à rendre crédible cette expédition lunaire : le réalisateur lui dédicace d'ailleurs son film. La fusée qui décolle d'une rampe de lancement, l'apesanteur dans le vaisseau sont d'un grand réalisme. Durant les phases de décollage et d'atterrissage, les passages entrent dans des cabines étanches submergés par un liquide de densité identique au corps humains afin d'absorber les chocs et les effets de la vitesse! Les effets visuels lors des déplacements sans apesanteur de la lune sont réalisés à l'aide de marionnettes animées image par image donnant une dimension poétique et naïve. Le film, issu d'une commande d'état pour les jeunes camarades, a été tourné  délibérément en muet , alors que les films sonores étaient désormais monnaie courante, afin d'être diffusé largement dans tout le pays, même dans les cinémas ne disposant que de projecteurs pour films muets.

On peut reprocher au film son manque de scénario, son intrigue trop linéaire et peu explicite : après avoir reçu un franc succès lors de la sortie, les "camarades" le relégueront d'ailleurs rapidement dans les archives russes pour le redécouvrir 50 ans plus tard. L'envergure des décors et le souci de réalisme en font une oeuvre atypique et sincère, à visionner absolument.

 

En 2007, La projection du film a été accompagnée lors d'un ciné-concert créé par la compagnie Mabel , d'une composition musicale de Laurent Dailleau (avec ordinateur, theremin, et traitements de la voix), d'une traduction en direct / narration de Judith Depaule, et d'un accompagnement musical aux ondes Martenot de Nadia Ratsimandresy.

Plus d'infos sur le site : http://project.mettavant.fr/kosmic.htm

 

 


Autres films de 1936 :

Le mort qui marche (The Walking Dead), 1936, Michael Curtiz, Etats-Unis.

Réalisateur : Michael Curtiz. Interprètes : Boris Karloff, Ricardo Cortez, Edmund Gwenn, Marguerite Churchill...

L'histoire : Le pianiste John Elman est accusé d'un meurtre. A l'issue du procès, la preuve est apportée prouvant son innocence, mais il est trop tard et il est exécuté. Un médecin voit une opportunité d'utiliser une procédure expérimentale pour lui redonner la vie...

 

Cerveaux de rechange (The Man who changed his mind), 1936, Grande-Bretagne.

Réalisateur : Robert Stevenson Interprètes :  Boris Karloff, Anna Lee, John Loder, Frank Cellier...

L'histoire : un savant créé un appareil capable de transplanter une âme dans un autre corps...

 

Le Rayon invisible (The Invisible Ray), 1936, Lambert Hillyer, Etats-Unis. 

Réalisateur : Lambert Hillyer. Interprètes : Boris Karloff, Bela Lugosi, Frances Drake, Frank Lawton...

L'histoire : Un scientifique devient meurtrier après avoir découvert, et être exposé au rayonnement d'un nouvel élément puissant appelé Radium X...

 

Shadow of Chinatown, 1936, Robert F. Hill , Etats-Unis

Serial en 15 épisodes d'une durée totale de 4h41.

Interprètes : Bela Lugosi (Victor Poten), Bruce Bennett (Martin Andrews), Joan Barclay (Joan Whiting), Luana Walters (Sonya Rokoff,), Maurice Liu (Willy Fu)...

L'histoire : Une firme européenne aidée par un savant fou tente de détruire les marchands implantés dans Chinatown...

 

Ghost Patrol , 1936, Sam Newfield, Etats-Unis.

Durée : 1h. Interprètes : Tim McCoy, Claudia Dell, Walter Miller 

L'histoire : Un professeur invente un tube de radium qui empêche les moteurs à combustion interne de fonctionner. Il est capturé par une bande de voleurs qui veulent utiliser son invention. Un agent fédéral est envoyé pour le sauver...

 

El baúl macabro, 1936, Miguel Zacarías, Mexique.

Durée : 1h19. Interprètes : Ramón Pereda, René Cardona, Manuel Noriega |

L'histoire : Un scientifique fou tente de garder en vie sa femme malade en transfusant en elle le sang des jeunes femmes qu'il assassine.



BOUTIQUE


COMMENTAIRES

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.