CLASSEMENT CHRONOLOGIQUE


1920> 1929 MONSTRES ET TECHNOLOGIE


CES ANNEES-LA

Isaac Asimov
Isaac Asimov

1920 :

Naissance le 1er janvier : Peter Phillips, écrivain britannique, mort en 2012.

2 janvier : Isaac Asimov, écrivain américain d'origine russe (Cycle de Fondation, cycle des robots, cycle de David Starr), mort en 1992.

9 mai : William Tenn, écrivain américain (plusieurs nouvelles publiées dans Galaxy Science Fiction, Fantastic Adventures, Astounding Stories, mort en 2010.

9 mai : Richard George Adams, écrivain britannique.

13 juin : Walter Ernsting, écrivain allemand ("Perry Rhodan"), mort en 2005.

22 août : Ray Bradbury, écrivain américain("Chroniques martiennes", "Farenheit 451"), mort 2012.

8 octobre : Frank Herbert, écrivain américain "Cycle de Dune et Univers de Dune", mort en 1986.

 

Parutions des romans "Le Formidable Événement" par Maurice Leblanc.

"Nous autres" par Ievgueni Zamiatine.

"Un voyage en Arcturus" par David Lindsay.


1921 :

Naissance le 7 juillet de Robert A. Heinlein, écrivain américain, mort en 1988.

Naissance le 27 novembre de  Lyon Sprague de Camp, écrivain américain, mort en 2000.

 

Parution du roman "Les titans du ciel" de Théo Varlet.


1922 :

Naissance le 16 avril : John Christopher, écrivain britannique ("Terre brûlée", trilogie "Les Tripodes, mort en 2012.

22 mai : Bob Leman, écrivain américai (plusieurs nouvelles parues en France dans la revue Fiction aux editions OPTA), mort en 2006.

24 mai : Gokulananda Mahapatra, écrivain indien auteur de plusieurs livres de SF pour enfants, mort en 2013.

30 mai : Hal Clement, écrivain américain (plusieurs nouvelles parues dans la revue Galaxie aux editions OPTA), mort en 2003.

25 juillet : Evelyn E. Smith, romancière américaine, morte en 2000.

19 septembre : Damon Knight, écrivain américain, mort en 2002. Créateur du Prix Nebula.

11 novembre : Kurt Vonnegut, écrivain américain ("Abattoir 5 ou la Croisade des enfants"), mort en 2007.

 

Parution des romans "Die Macht der Drei (de)" par Hans Dominik et "L'agonie de la Terre" par Théo Varlet.


1923 : 

Naissance le 12 janvier : Pierre Versins, écrivain et essayiste français ("Encyclopédie de l’utopie, des voyages extraordinaires et de la science-fiction"), mort en 2001.

17 avril : Lloyd Biggle, Jr., écrivain américain (Jan Darzek / Détective du XXIe siècle"), mort en 2002.

23 avril : Avram Davidson, écrivain américain, mort en 1993.

12 juillet : James E. Gunn, écrivain américain.

23 juillet : Cyril M. Kornbluth, écrivain américain, mort en 1958.

20 août : Henri Bessière, directeur littéraire et écrivain français, co-auteur sous le pseudonyme F. Richard-Bessière dans la collection Fleuve Noir entre autres, mort en 2011.

 

1er novembre : Gordon R. Dickson, écrivain américain ("Cycle du Cycle du Chevalier Dragon"), mort en 2001.

 

Parution des romans Aelita par Alexis Nikolaïevitch Tolstoï.

La Poupée sanglante par Gaston Leroux.


1924 :

Naissance le 16 janvier : Gilles-Maurice Dumoulin, écrivain français (plus de cent romans parus dans les collections Anticipation du Fleuve noir), mort en 2016.

28 février : André Caroff, écrivain français (série "Mme Atomos", "Rod"), mort en 2009.

6 juin : Robert Abernathy, écrivain américain (cycle du "Cycle du Chevalier Dragon", cycle de "Childe", mort en 1990.

 


1925 : 

Naissance le 14 février de J. T. McIntosh, écrivain écossais, mort en 2008.

12 mars : Harry Harrison, écrivain américain, mort en 2012.

9 juin : Bob Ottum, écrivain américain, mort en 1986.

9 juin : Keith Laumer, écrivain américain, mort en 1993.

18 août : Brian Aldiss, écrivain britannique, mort en 2017.

28 août : Arcadi Strougatski, écrivain soviétique, mort en 1991.

 

Parution des romans : Les Navigateurs de l'infini par J.-H. Rosny aîné.

Les Hommes frénétiques par Ernest Pérochon.

La Sphère d'or par Erle Cox

L'Hyperboloïde de l'ingénieur Garine par Alexis Tolstoï.


Amazing Stories N°1 - Avril 1926
Amazing Stories N°1 - Avril 1926

1926 :

Naissance le 20 février de Richard Matheson, écrivain américain, mort en 2013.

19 mars : Jimmy Guieu, écrivain français, mort en 2000.

29 mars : Lino Aldani, écrivain italien, mort en 2009.

1er avril : Anne McCaffrey, écrivain américaine, morte en 2011.

9 mai : John Middleton Murry, Jr., écrivain britannique, mort en 2002.

9 août : Frank M. Robinson, écrivain américain, mort en 2014.

25 novembre : Poul Anderson, écrivain américain, mort en 2001.

 

Première parution du magazine Amazing Stories dont le dernier numéro date d'Avril 2005. 

Publication des romans : Metropolis par Thea von Harbou et Au pays des brumes d'Arthur Conan Doyle.


1927 :

Naissances le 19 juillet : Richard E. Geis, écrivain américain, mort en 2013.

25 juillet : Pierre-Jean Brouillaud, écrivain français.

9 août : Daniel Keyes, écrivain américain, mort en 2014.

 

Romans : Radiopolis par Otfrid von Hanstein. Dix mille lieues dans les airs par Otfrid von Hanstein

Nouvelles : La Couleur tombée du ciel par Howard Phillips Lovecraft.

Train de nuit dans la Voie lactée par Kenji Miyazawa.


1928 :

Naissance le 6 mars : William F. Nolan, écrivain américain.

8 juin : Kate Wilhelm, écrivain américaine.

3 juillet : Georges-Jean Arnaud, écrivain français.

16 juillet : Robert Sheckley, écrivain américain, mort en 2005.

28 juillet : Angélica Gorodischer, écrivain argentin.

11 août : Alan E. Nourse, écrivain américain, mort en 1992.

16 décembre : Philip K. Dick, écrivain américain, mort en 1982.

 

Parution des romans La Curée des astres par Edward Elmer Smith.

L'Homme amphibie par Alexandre Beliaev.

Un voyage dans la Lune par Otto Willi Gail.

Une femme dans la Lune par Thea von Harbou.


Air Wonder Stories (1929)
Air Wonder Stories (1929)

1929 :

Naissance le 28 janvier : Parke Godwin, écrivain américain, mort en 2013.

9 avril : Zheng Wenguang, écrivain chinois, mort en 2003.

10 juillet : George Clayton Johnson, écrivain américain, mort en 2015.

16 juillet : Sheri S. Tepper, écrivain américain, morte en 2016.

27 août : Ira Levin, écrivain américain, mort en 2007.

1er octobre : Demètre Ioakimidis, écrivain et critique français, mort en 2012.

27 décembre : Philippe Curval, écrivain français.

 

Parution du magazine Wonder Stories, édité par Hugo Gernsback.

En France, création de la collection Le Livre de l'aventure.

 

Romans : Jusqu'à la Lune en fusée aérienne par Otfrid von Hanstein.

Nouvelles : Le Dernier Homme par Wallace G. West.

L'Éclair mortel par Hugo Gernsback.

La Machine à désintégrer par Arthur Conan Doyle.

 

Les œuvres cinématographiques des années vingt sont significatives des révolutions mondiales et des problématiques scientifiques et technologiques qui préoccupent le monde.

 

1920

Le Docteur Jekyll and M. Hyde, 1920, John S. Robertson, Etats-Unis.

 

+ Le Docteur Jekyll and M. Hyde, 1920, John S. Robertson, Etats-Unis.

Scénario : Clara Beranger d'après le roman de  Robert Louis Stevenson.

Producteur : Adolph Zukor.

Durées : 49 min | 67 min (1971 version alternative) | 73 min (Kino Print) | 82 min (DVD) | 79 min (Kino)

Interprètes : John Barrymore (Dr. Henry Jekyll / Mr. Edward Hyde), Brandon Hurst (Sir George Carewe), Martha Mansfield (Millicent Carewe), Charles Lane (Dr. Lanyon), Cecil Clovelly (Edward Enfield), Nita Naldi (Miss Gina).

L'histoire : le Dr Henry Jekyll utilise es moyens scientifiques pour révéler le côté obscur et caché de l'homme mais il libère un meurtrier de l'intérieur de lui-même.

Sortie française : 9 Juin 1922.

 

Le Cabinet du docteur Caligari (Das Kabinett des Doktor Caligari), 1920, Durée : 1h11, Robert Wiene, Allemagne.

 

Il Mostro di Frankenstein, 1920, Eugenio Testa, Italie.

 

Un voyage sur Mars, 1920, Italie.

 

Un voyage sur Mars, 1920, Danemark

 

Le Premier Homme sur la Lune (First Man to the Moon), 1920, Studios Bray.

  

Le Crime du docteur Warren, 1920Friedrich Wilhelm Murnau.

  

 

+ The Invisible Ray, 1920, Harry A. Pollard, Etats-Unis.

Réalisateur : Harry A. Pollard. Scénario : Guy McConnell.

Interprètes : Ruth Clifford (Mystery), Jack Sherrill (Jack Stone), Sidney Bracey (Jean Deaux), Edwards Davis (John Haldane)...

 

Date de sortie : 1er Juillet 1920 en serial de 15 épisodes. Le film est considéré comme perdu.

L'histoire : Après qu'un minéralogiste ait découvert un rayon doté de pouvoirs extraordinaires, un groupe de scientifiques cherche à l'utiliser pour élaborer un stratagème criminel. Le secret est protégé par  les deux clés d'une boîte qui contient la source des rayons qui, si concentrés, sont assez puissants pour détruire le monde. L'une des clés est accrochée au cou de Mystery (Clifford), qui est la fille du minéralogiste. La deuxième clé et la boîte sont dans des mains inconnues au début de la série...

Le système du Docteur Ox (Go and Get It), 1920,  Marshall Neilan, Henry Roberts Symonds,
Le système du Docteur Ox (Go and Get It), 1920, Marshall Neilan, Henry Roberts Symonds,

 

+ Le système du Docteur Ox (Go and Get It), 1920,  Marshall Neilan, Henry Roberts Symonds, Etats-Unis. 

Réalisateurs : Marshall Neilan, Henry Roberts Symonds.

Scénario : Marion Fairfax. Société de production : Marshall Neilan Productions.

Interprètes : Pat O'Malley (Kirk Connelly), Wesley Barry (Dinty), Agnes Ayres (Helen Allen), J. Barney Sherry (

"Shut the Door" Gordon), Charles Hill Mailes (J.L. Rich/ C. Mailles), Noah Beery (Dr. Ord)

L'histoire : Un journaliste intrépide tente de résoudre une série de meurtres commis par un gorille transportant le cerveau transplanté d'un humain

Date de sortie : 18 Juillet 1920 (USA) / 26 Janvier 1923 (France)

Ce film est présumé perdu. Un remake du film a été réalisé en 1941 : "The Monster and the Girl "

 

Algol, la tragédie du pouvoir (Algol. Eine Tragödie der Macht, titre US : Power), 1920, Hans Werckmeister, Allemagne.

Réalisateur : Hans Werckmeister.  Scénario : Hans Brennert, Friedel Köhne.

Directeurs de la photographie : Axel Graatkjær, Hermann Kircheldorff

Durée : 99 min (dans sa version restaurée en 2011) - 2 144 mètres (6 bobines)

Décorateurs : Walter Reimann, Paul Scheerbart

Sociétés de production : Deutsche Lichtbild-Gesellschaft.

Sortie :  3 Septembre 1920 (Alemagne), 16 Juillet 1928 (USA)

Interprètes : Emil Jannings  (Robert Herne), John Gottowt (Algol), Hans Adalbert Schlettow (Peter Hell), Hanna Ralph (Maria Obal), Erna Morena (Yella Ward),Ernst Hofmann (Reginald Herne), Gertrude Welcke

(Leonore Nissen), Käthe Haack (Magda Herne)...

L'histoire : Algol, un diable-étoile de la mythologie antique venant d'une lointaine planète, offre à un pauvre travailleur de la mine de charbon, Robert Herne, une machine qui peut produire une énergie illimitée. Le film suit l'ascension de Robert Herne alors que le monde caresse l'espoir d'être libéré des travaux forcés.

 

Le chef décorateur Walter Reimann fut l'un des décorateurs du film Le Cabinet du docteur Caligari.

Le  film fut logntemps considéré comme perdu, mais une copie fut retrouvée et projetée le 29 novembre 2010 au MoMA dans le cadre de l'exposition Weimar Cinema, 1919–1933: Daydreams and Nightmares2.

 

1921

L'Uomo meccanico (titre US : The Mechanical Man), 1921, André Deed, Italie
L'Uomo meccanico (titre US : The Mechanical Man), 1921, André Deed, Italie

L'Uomo meccanico (titre US : The Mechanical Man), 1921, André Deed, Italie.

Société de production : Milano Film.

Durée : 1h20. Format d'image : 1.33. Date de sortie : Novembre 1921 (Italie).

Directeur de la photo : Alberto Chentrens. 

 Interprètes : Giulia Costa, André Deed (Saltarello), Valentina Frascaroli (L'aventurière), Mathilde Lambert (Elena D'Ara), Gabriel Moreau (Professeur D'Ara), Ferdinando Vivas-May (Ramberti)...

Un ingénieur a inventé un robot humanoïde qui peut être commandé à distance par une machine.

Une femme démoniaque lui dérobe. Elle le programme afin qu’il réponde à ses moindres désirs.

 

L'Uomo Mecanico est un film précurseur de certaines de robots et des relations nouvelles qui se créent avec les humains. automates. Un oeuvre pittoresque qui dénote dans le cinéma italien de l'époque.Pendant de nombreuses années, ce premier film de science-fiction italien fut considéré comme perdu. Certaines versions portugaises ont été découvertes au Brésil avec les scènes qui comprenaient quelques effets spéciaux et la bataille de deux robots à l'Opéra. 

 

1922

Nosferatu (Nosferatu, eine Symphonie des Grauens), 1922, Friedrich W. Murnau, Durée : 1h50, Allemagne.

 

The Sky Splitter, 1922, Studios Bray.

 

 L'Homme de l'au-delà (The Man from Beyond), 1922, Burton L. King.

 

Docteur Mabuse le joueur, 1922, Fritz Lang., Allemagne.

 

 

1923

 

M.A.R.S. ou Mars calling, The Man from Mars, Radio-Mania, 1923, Etats-Unis.

 

Paris qui dort , 1923, René Clair, Durée : 0h36, France.

Albert, le gardien de nuit de la tour Eiffel s'aperçoit, à son réveil, que Paris est en état de catalepsie. Seules cinq personnes arrivées en avion ont échappé à l'endormissement et déambulent dans la ville déserte.

Un savant fou a inventé un rayon mystérieux qu'il expérimente sur Paris.

 

 The Unknown Purple, un film de Roland West. UNIVERS SF : L'HOMME INVISIBLE

 

Aelita : la révolte des robots (1924)
Aelita : la révolte des robots (1924)

1924

 

Aelita : la révolte des robots (Aelita)***, 1924, Jacob Protozanov, URSS.

 

All Aboard for the Moon, 1924, Studios Bray, Etats-Unis.

 

La cité foudroyée, un film français de Luitz-Morat

 

The Last Man on Earth, un film de John G. Blystone (adaptation du roman The Last Man (1823) de Mary Shelley)

 

Les Mains d'Orlac, 1924, Robert Wiene, Autriche/Allemagne.

Adaptation du roman Les Mains d'Orlac (1921) de Maurice Renard.

Victime d'un terrible accident de train, le pianiste Paul Orlac, pianiste perd l'usage de ses deux mains. Une greffe lui en redonne l'usage mais ses nouvelles mains s'avèrent être celles d'un assassin récemment exécuté...

 

1925

 

 Le monde perdu (The Lost World)****, 1925, de Harry O.Hoyt, Willis O'Brien, Etats-Unis.

 

Les merveilles de la création, un film allemand de Hanns Walter Kornblum

 

Le Rayon de la mort (Луч смерти), un film soviétique de Lev Koulechov

 

  

1926

 

Faust (Faust - Eine deutsche Volkssage), 1926, Durée : 1h56, Friedrich W. Murnau, Allemagne.

 

 

1927

 

 Metropolis (id.), 1926, Fritz Lang, Durée : 2h03, Allemagne.

 

1928

 

 Alraune, 1928, Henrik Galeen, Allemagne.

Adaptation du roman Alraune de Hanns Heinz Ewers (1911)

 

1929

La femme sur la Lune (Die Frau im Mond)***, 1929, Fritz Lang, durée : 2h30, Allemagne.

 

+ Point ne tueras (High Treason) **,  1929, Maurice Elvey, Grande-Bretagne.

Production : Gaumont British Picture Corporation. Distribution : Gaumont British Distributors.

Durée : 1h35 (version sonore d'origine), 82 min (muet), 67 min (version sonore retrouvée).

Ratio d'image : 1.20.

Interprètes : Benita Hume (Evelyn Seymour), Basil Gill (President Stephen Deane), Humberston Wright (Dr. Seymour), Jameson Thomas (Michael Deane)...

Scénario : L'Estrange Fawcett (scenario) d'après la pièce de Noel Pemberton-Billing., 

Musique : Louis Levy,  Quentin MacLean.

Sortie : 20 Septembre 1929 (version sonorisée), 12 décembre 1929 (France)

L'histoire : En 1950 en Europe, suite à un incident à la frontière, la tension monte entre deux états. Alors que la guerre semble inéluctable, les femmes s'unissent pour empêcher les financiers d'élaborer une seconde guerre mondiale.

 

Le film a été réalisé dans deux versions séparées, silencieuse et sonore. Bien que la National Film Archive du Royaume-Uni ait gardé un négatif muet de la version sonore depuis 1981, on pensait que tous les éléments sonores avaient été perdus. Cependant, une version en nitrate à grain fin de 35 mm de la version sonore a été trouvée en 2005 à Vashon Island, Washington, États-Unis par l'Alaska Moving Image Preservation Association et a été conservée par la US Library of Congress.

 

Le film a été comparé, côté britannique, au Metropolis de Lang, à l'avantage de High Treason, lui trouvant plus de véracité dans les développements futurs qu'il décrit. Aux États-Unis, le film fut interdit à New York et dans l'État de Pennsylvanie mais fut tout de lême sélectionné par le Program Committee pour le Film Forum et projeté le 2 avril 1933. Avant la représentation, les organisateurs précisèrent que le film avait été retenu pour sa vision sur un problème vital, l'imminence d'une Seconde Guerre mondiale, mais qu'ils se désolidarisaient sur les motifs invoqués et sur la solution préconisée dans le film pour l'éviter.

 

En 1998, une nouvelle version sonore de High Treason de 71 mn produite avec les efforts conjugués du duo électronique français Les Electrons Libres et de la Cinémathèque de Toulouse a été projeté dans des festivals de cinéma à Paris, Toulouse, Bordeaux, Rennes et Barcelone.

 



BOUTIQUE


COMMENTAIRES

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.