SIGNAL (1970)

L'histoire

Au 21ème siècle, le vaisseau spatial Ikarios mesure le vide intergalactique aux limites du système solaire. Mais une pluie d’astéroïdes s’abat sur le vaisseau, le privant de toute communication avec la Terre.

 

Au sol, les scientifiques s’inquiètent de leur silence quand leurs ordinateurs interceptent un étrange signal. Provient-il du vaisseau ou bien est-il d’origine extraterrestre ? Ils envoient alors une sonde pour tenter de retrouver l’équipage....

 

 


L'AVIS DE SF-STORY**

POINTS POSITIFS ET NEGATIFS

+ Les scènes en apesanteur dans le vaisseau

+ Un ovni filmique de science-fiction venu de l'Est!

+ La poésie des images et la qualité des effets spéciaux.

-  Les longueurs et le manque d'ambition dramatique du scénario

 

 

Un space opera est-allemand?

 

Ne regardez pas Signal en le comparant avec le 2001 de Kubrick, le film n'en a ni le panache, ni la poésie, ni la dimension métaphysique. Cet ovni filmique et iconoclaste venu de l'ex-RDA est à replacer dans le contexte politique de son époque. L'équipage des deux vaisseaux sont de plusieurs pays, il y a même un français nommé Gaston, et mixte : c'est d'ailleurs une cosmonaute qui pilote le plus souvent les navettes, prouvant que le communisme uni les peuples et permet l'égalité des sexes. Le commandant n'est pas non plus un leader marqué mais s'entoure plutôt de conseillers qui ont autant de pouvoir dans la prise de parole et de décision que leur chef!

 

Côté scénario, le lent sauvetage de l'IKarios est le plus souvent traité comme un prétexte à présenter des scènes spatiales manquant de profondeur ou des séquences plus  réussies en apesanteur mais associées à des musiques le plus souvent inappropriées. Le montage est abrupte, sans lien avec le fil conducteur qui devrait porter le film : la course contre la montre vers un vaisseau spatial en détresse. Au contraire : l'équipage fêtera joyeusement l'anniversaire de Gaston, lequel aura même droit à son propre dessin animé racontant les joyeuses tribulations de notre français, narrant ses tribulations amoureuses, dans une totale rupture de ton avec le film de S-F! L'Ikaros et son équipage peuvent bien attendre...

 

Signal n'a pas la poésie de L'Etoile du Silence, dommage. A voir comme un objet filmique de l'Allemagne communiste des années 70, une S-F utopiste, positive, mais trop désuète.  

 

HORS-CHAMP*

Une aventure dans l'espace

 

Tourné 10 ans après l'Etoile du Silence, Signal (Signale – Ein Weltraumabenteuer) est également une production des studios est-allemand DEFA en partenariat avec la Pologne. Là aussi, il s'agit de l'adaptation d'un roman Asteroidenjaeger ("Chasseurs d'étoiles") paru en 1961 et écrit par Carlos Rasch, un romancier de science-fiction allemand, dont c'est le premier roman.

 

 

Suite à l'important succès de "L'Etoile du silence", les directeurs de la DEFA  mettront pourtant 10 ans pour sortir un film dans la veine S-F est-allemande : "Signal, une aventure dans l'espace". Pour la DEFA, il s'agissait de donner une réponse crédible au  2001, l'odyssée de l'espace de Kubrick sorti deux ans plus tôt. Le scénario et les visuels sont directement influencés par le film mais n'en a pas l'inspiration débridée, ni la poésie malgré des décors, maquettes et effets spéciaux particulièrement réussis...

 

Tout le tournage est réalisé sur les plateaux des studios Deutsche Film AG, associé avec la société polonaise PRF Zespol Filmowy2 pour pouvoir réaliser le film. Le film sort en avant-première dans le plus grand cinéma de RDA à l'époque : le Kosmos de la Karl-Marx Allee à Berlin le 6 Décembre 1970 avant une sortie nationale 11 jours plus tard.

 

Une partition librement inspirée de 2001

 

Réalisée par Karl-Ernst Sasse (1923-2006), l'un des compositeurs est-allemand les plus connus de la RDA, la musique du film utilise de nombreux instruments de musique électronique tel que le Subharchord ou le Trautonium!

 

Dans un interview au magazine "Keyboards" en 2003, Karl-Ernst Sasse le compositeur de la musique du film racontait : "Quand j'ai fait la musique du film Signal, j'ai secrètement vu "2001, L'odyssée dans l'espace" de Kubrick  L'idée n'était pas de copier la musique, car il s'agissait de Strauss, Ligeti, etc., mais ce qui était intéressant pour nous c'était de comprendre comment les sons électroniques étaient utilisés!"

 

Hommage à Laïka

 

L'astronef qui part à la rescousse de l'Ikaros est surnommé Laïka ("petit aboyeur" en russe), en hommage à la chienne Laïka , qui est le premier être vivant mis en orbite autour de la Terre le 3 Novembre 1957. La chienne mourut 7 heures après le lancement de l'engin spatial Spoutnik 2, à cause de la peur et du stress, et d'un problème de surchauffe dans le petit habitacle où elle se trouvait. 

BANDE-ANNONCES

PHOTOS

Copyright Artus films (2020) (France) (DVD)

AFFICHES


GENERIQUE

Signal, une aventure dans l'espace (Der Schweigende Stern), 1970, Gottfried Kolditz, Allemagne de l'Est/Pologne.

Couleurs :  Orwocolor. Son : 70mm 6 pistes. Format d'image : 2.21

Durée : 1h30.

Autres titres : Sygnaly MMXX (Pologne).

Société de production : VEB DEFA-Studio für Spielfilme, Künstlerische Arbeitsgruppe ''Roter Kreis'', Przedsiebiorstwo Realizacji Filmów "Zespoly Filmowe" (en co-production avec).

Distributeurs France : Artus Films (DVD/2020).

Réalisateur : Gottfried Kolditz.

Autres réalisateurs

Scénario : Gottfried Kolditz, C.U. Wiesner d'après le roman de Carlos Rasch.

Directeur de la photo : Otto Hanisch.

Montage : Helga Gentz.

Création des décors : 

Effets spéciaux : Stanislaw Dulz, Kurt Marks.

Musique : Karl-Ernst Sasse.

Maquillages : Christa Grewald, Miroslaw Jakubowski, Kurt Tauchmann.

Costumes : Günter Schmidt et Marianne Schmidt.

Interprètes : Piotr Pawlowski (Veikko), Evgeniy Zharikov (Pawel), Gojko Mitic (Terry), Alfred Müller (Konrad), Helmut Schreiber (Gaston), Irena Karel (Juana), Soheir El-Morshidy (Samira), Karin Ugowski (Krystina), Iurie Darie (Commandant)...

Date de sortie Allemagne de l'est (ex RDA) :  17 Décembre 1970. Pologne : 20 Mai 1971.

Date de sortie française : inédit dans les salles. Sortie DVD le 2 Juin 2020 chez Artus Films.

Budget estimé : NC.

 

 

 



PLUS SUR SIGNAL

CONNECTE AVEC

BOUTIQUE SF-STORY

Signal [DVD]

 

Langue  : Français, allemand

Sous-Titre : Français

Format Digipack

Format Original : Cinemascope 2.35 indiqué (au lieu du format 2.21 d'origine) - 16/9ème compatible 4/3

Format DVD : DVD - PAL - Zone 2

Durée : 87 minutes

Son : Dolby Digital 2.0

Couleur

 

Contient : 

- Le film : dans un master 2K restauré de trés bonne qualité.

- Une autre odyssée de l’espace, par Christian Lucas (13mn)

Très intéressante présentation du film replacant le contexte lors de la sortie du film.

- Diaporama d’affiches et de photos

- Films-annonces originaux : une sélection des bandes annonces des films de la superbe collection "SF Vintage" de l'éditeur Artus Films.

 

Editeur : Artus Films


BOUTIQUE SF-STORY


COMMENTAIRES

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

*Le hors-champ est la partie de la scène qui n'apparaît pas dans un plan d'un film parce qu'elle n'est pas interceptée par le champ de l'optique de la caméra que ce champ soit invariable (plan fixe), ou variable (plan où la caméra effectue un mouvement (panoramique et/ou travelling) et/ou un zoom).