BIGBUG (2022)

L'histoire

En 2050, l’intelligence artificielle est partout. À tel point que l’humanité compte sur elle pour assouvir ses moindres besoins et ses moindres désirs - même les plus inavouables… 

Dans un quartier résidentiel tranquille, quatre robots domestiques décident soudain de retenir leurs maîtres en otages dans leur propre maison. Enfermés ensemble, une famille pas tout à fait recomposée, une voisine envahissante et son robot sexuel entreprenant sont donc obligés de se supporter dans une ambiance de plus en plus hystérique ! Car, à l’extérieur, les Yonyx, dernière génération d’androïdes, tentent de prendre le pouvoir. Tandis que la menace se rapproche, les humains se trompent, se jalousent, et se déchirent sous les yeux ahuris de leurs robots d’intérieur.

Et si, au fond, c’étaient les robots qui avaient une âme… ou pas !


L'AVIS DE SF-STORY

POINTS POSITIFS ET NEGATIFS

+  Le style Jeunet reconnaissable immédiatement dès la bande-annonce.

-   Jeunet ne sera-t-il pas dépassé par Black Mirror ?

 

 

HORS-CHAMP*

Amélie Poulain 2050

 

Dans le nouveau film de Jean-Pierre Jeunet, le réalisateur des films Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Delicatessen ou La Cité de enfants perdus, une révolte d'androïdes s'en prend à des humains geek accros à l'intelligence artificielle, tandis que des robots domestiques confinent leurs propriétaires dans leur villa futuriste. Une sorte d'Amélie Poulain au pays des robots pour le 8ème long métrage du réalisateur steampunk français, et uniquement sur Netflix!

 

Après L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet, il y a huit ans, Jean-Pierre Jeunet revient à la science-fiction : BigBug situe son action en 2050. Cette comédie satirique et futuriste sur le thème de l’intelligence artificielle a été tournée intégralement en huis clos. Jean-Pierre Jeunet coécrit BigBug avec son fréquent collaborateur Guillaume Laurant, qui le décrit comme « une histoire à propos de l'intelligence artificielle, une comédie avec des robots »

Un projet rejeté pour le cinéma français

 

Le réalisateur avait annoncé son projet dès novembre 2019 mais peu avant sa sortie en SVOD,  Jean-Pierre Jeunet révèle qu'il n'aurait pas pu concrétiser le projet sans Netflix : 

"J’ai vécu pour ce projet, (toute proportion gardée) un peu la même histoire que Scorsese avec The Irishman. J’ai traîné ce script en France pendant 4 ans, me suis vu rejeté par tous, comme l’avait été en leur temps Délicatessen et Amélie Poulain. Et comme Amélie, Brigitte Maccioni de UGC en est tombée amoureuse et a voulu le produire. Mais elle n’a pas réussi car visiblement des robots dans une comédie française, ça ne rentre pas dans une case."

 

Isabelle Nanty, Elsa Zylberstein, Youssef Hajdi, Alban Lenoir, Claire Chust et Stéphane De Groodt seront donc aux prises avec des robots un rien survoltés dans cette -trop rare- comédie de science-fiction française, dont le tournage s'est déroulé dans les studios de Bry-sur-Marne dans le Val-de-Marne en Octobre 2020.

 

Sa diffusion uniquement sur Netflix ne dérange pas le réalisateur comme il indique sur Facebook : "Je dois avouer que l’idée de ne pas avoir à affronter la sortie salle, avec les chiffres couperets qui tombent à 10h du matin, est plutôt un soulagement. Et savoir que 138 millions d’abonnés pourront le voir est extrêmement excitant !"

BANDE-ANNONCES

PHOTOS

Copyright Netflix France

AFFICHES


GENERIQUE

BigBug (id.), 2021, Jean-Pierre Jeunet, France.

Son : Dolby Atmos, Dolby Digital. Format d'image : 2.1. Durée : 1h51.

Réalisateur : Jean-Pierre Jeunet

Productions Eskwad, Gaumont.

Distribution France : Netflix (2022) (France).

Producteurs :  Frédéric Doniguian, Richard Grandpierre.

Producteurs exécutifs : Jasmin Torbati (Netflix Productions Executive).

Effets spéciaux (sociétés) : Le Compagnie Generale des Effets Visuels, Le Labo Paris.

Scénario : Jean-Pierre Jeunet, Guillaume Laurant.

Directeur de la photographie : Thomas Hardmeier.

Montage : Hervé Schneid.

Casting : Pierre-Jacques Bénichou

Direction artistique : Aline Bonetto.

Costumes : Madeline Fontaine .

Musique : Raphaël Beau (compositeur) .

Interprètes : Dominique Pinon, Elsa Zylberstein, Isabelle Nanty, 

André Dussollier (voix), Alban Lenoir, Claude Perron (Monique), Youssef Hajdi, Stéphane De Groodt, Claire Chust, François Levantal, Sébastien Gill (Doublure Yonyx 1), Guy Donald Koukissa...

Date de sortie française / USA : 16 Février 2022 sur Netflix.

Budget estimé : 13M€. 



PLUS SUR BIGBUG

CONNECTE AVEC

BOUTIQUE SF-STORY


COMMENTAIRES

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

*Le hors-champ est la partie de la scène qui n'apparaît pas dans un plan d'un film parce qu'elle n'est pas interceptée par le champ de l'optique de la caméra que ce champ soit invariable (plan fixe), ou variable (plan où la caméra effectue un mouvement (panoramique et/ou travelling) et/ou un zoom).