MEN IN BLACK: INTERNATIONAL (2019)

L'histoire

 

Les Men In Black ont toujours protégé la Terre de la vermine de l’univers.

 

Dans cette nouvelle aventure, ils s’attaquent à la menace la plus importante qu’ils aient rencontrée à ce jour : une taupe au sein de l’organisation Men In Black.


L'AVIS DE SF-STORY ***

POINTS POSITIFS ET NEGATIFS

+  Une aventure divertissante et sans temps mort.

-  Mais rien enthousiasment et de novateur dans la franchise.

-  Le duo comique sans alchimie à l'écran ...

 

 

Men In Black: International voulait jouer le renouveau après sept années d'hibernation avec une nouvelle équipe, Chris Hemsworth/Tessa Thompson déjà vus ensemble dans les Avengers, qui pouvait sembler faire mouche. Le côté international, si bien utilisé dans Spider-Man: Far From Home, pouvait aussi donner de l'ampleur au film.

 

Toute l'ambiance de l'univers pré-établi des premiers films est là : multiples extra-terrestres belliqueux ou amicaux avec une mention spéciale au petit alien du nom de Pawny et aux deux jumeaux extra-terrestres (le duo de danseurs français Les Twins), le recrutement hors-norme de la Woman In Black et les traditionnels accesoires des MIB...

 

Le voyage sans temps mort nous emmène aux quatre coins du globe avec des scènes d'action assez réussies : la course poursuite dans les rues de Marrakech par exemple.

 

Dommage que le duo comique ne fonctionne pas pleinement laissant le sentiment d'une histoire peu inventive, avec un sentiment de déjà vu...  

Le nouveau MIB est un pop corn movie plaisant mais pas novateur.

 

HORS-CHAMP*

Un duo inédit

 

En 1997, Will Smith et Tommy Lee Jones revêtaient l’habit noir pour sauver la planète des invasions alien. 22 ans et 3 films plus tard, les agents sont de retour, mais sous les traits de Chris Hemsworth et Tessa Thompson. Ce n’est pas la première fois que les deux acteurs se partagent l’écran puisqu’ils se sont donné la réplique dans Thor : Ragnarok et plus récemment dans Avengers : Endgame. Le duo a séduit les producteurs qui ont misé sur les deux acteurs pour incarner les Men in Black: International. Liam Neeson et Emma Thompson sont aussi de la partie et incarnent deux agents High T et Agent O.

Contrairement aux trois premiers volets de la franchise, le spin-off se déroule essentiellement à Londres, dans une des sections internationales du MIB. L’agent H, interprété par Chris Hemsworth, va pouvoir compter sur une nouvelle recrue au passé mystérieux, l’agent M (Tessa Thompson), pour sauver le monde, menacé une nouvelle fois par une clique de bandits de l’univers. Mais, cette fois, la menace pourrait également venir de l’intérieur de l’organisation …

 

Clins d'oeil

 

Tommy Lee Jones et Will Smith ont déclaré qu'ils ne reviendraient pas pour ce film. Ils apparaissent cependant brièvement dans un tableau dans le bureau des MIB de Londres, qui est une représentation dramatisée de leur combat avec l'insecte Edgar dans Men in Black (1997).

 

Le designer Pierre Bohana a travaillé sur la conception du dispositif caractéristique des Men in Black, le Neuralyzer. "C'est une icône, donc nous ne l'avons pas trop modifié", explique Bohana. "Nous avons ajouté un peu plus d'animation à son mécanisme - en donnant une sensation un peu différente de la façon dont il s'ouvre et se déplace - mais son design reste inchangé par rapport à la version que le public aimait dans les premiers films".

 

Lorsque H (Chris Hemsworth) se bat contre Luca Brasi (Spencer Wilding), il y a un moment où il tombe par terre et l'objet le plus proche de lui est un marteau. H l'attrape, mais il est d'abord hors de portée. Petit clin d'oeil pour les fans du super-héros Thor, interprété par le même Chris Hemsworth : les fans pourraien s'attendre à ce que le marteau lui saute à la main. Cependant, il pousse juste assez vers l'avant pour l'attraper. Une fois qu'il l'a, il le lance à Luca, mais sans succès!

 

L'astronaute français Thomas Pesquet apparaît sur l'écran du quartier général du MIB.

 

Les fans des Men In Black se souviendront peut-être de la Ford LTD Crown Victoria des années 1980 que les agents J et K ont conduite dans Men in Black (1997). Cette voiture avait permis aux agents de traverser un trafic dense en un temps record en appuyant sur un bouton rouge, un accessoire  qui se retrouve dans les véhicules modernes des MiB.

 

Dès le logo d'ouverture du film, la femme portant la torche du logo Columbia Pictures porte une paire de lunettes de soleil utilisée par les Men In Black.

 

Les jumeaux Alien

 

C'est le réalisateur F. Gary Gray qui a eu l'idée de confier aux Twins, Larry et Laurent Bourgeois, le rôle des méchants de ce film. Les Twins sont des danseurs, chanteurs et chorégraphes français dont les vidéos YouTube ont été vues par des millions de personnes dans le monde entier. Ils ont également joué avec des artistes comme Beyoncé et Jay-Z.

 

Chris Hemsworth a été très impressionné par les talents de danseur des Twins. Il dit d'eux : "Il y a quelque chose de tellement impressionnant et aussi de déconcertant dans la façon dont ils se déplacent en synchronisme. Ils finissent même les pensées de l'autre, aussi bien physiquement que verbalement. C'est incroyable à regarder".

 

Les assassins extraterrestres ont été modelés autour des impressionnants mouvements de danse des Twins. L'un des jumeaux, Larry Bourgeois, remarque : "Nous préférons danser que parler. En fait, la meilleure façon pour nous de communiquer est par la danse, et nous avons créé notre propre style depuis l'enfance. Nous sommes perfectionnistes et follement connectés l'un à l'autre. C'es incroyable comment le réalisateur F. Gary Gray s'est emparé de notre danse et notre énergie et a créé le méchant parfait pour que nous puissions le représenter".

 

La moto volante

 

Le concepteur de la production Charles Wood s'est amusé à imaginer le look de la moto volante que les agents H et M conduisent à Marrakech. Il a déclaré : "Nous voulions un véhicule et une forme aussi éloignés que possible de ce monde. Nous avons donné à l'aéroglisseur une grande partie avant avec un énorme évent et nous nous sommes assurés d'ajouter quelques flammes folles sortant de l'arrière de la turbine de sifflement. Il devait aussi être assez agile pour se faufiler dans les rues étroites de la ville. Nous avons imaginé une trentaine de modèles différents jusqu'à ce que nous trouvions une forme qui convienne à tout le monde. Puis nous en avons construit quatre".

PHOTOS

AFFICHES


GENERIQUE

Men in Black: International (id.), 2019, F. Gary Gray, Etats-Unis/Chine.

Son : Dolby Digital, Dolby Surround 7.1, DTS (DTS: X), Auro 11.1, Dolby Atmos.

Couleurs . Format d'image :  2:00.

Réalisateur : F. Gary Gray.

Scénario : Matt Holloway et Art Marcum d'après le comics des édiutions Malibu créé par Lowell Cunningham

Durée : 1h54.

Productions Columbia Pictures, Sony Pictures Entertainment (SPE), Amblin Entertainment, Parkes/MacDonald Image Nation, Tencent Pictures, en association avec Boies / Schiller Film Group, Hemisphere Media Capital, The Hideaway Entertainment.

Distribution France : Sony Pictures Releasing

Producteurs : Laurie MacDonald, Walter F. Parkes.

Co-producteurs : Deven LeTendre, Michael Sharp.

Producteurs exécutifs : David Beaubaire, Howard Chen, Edward Cheng, Barry Sonnenfeld, Steven Spielberg, Riyoko Tanaka, E. Bennett Walsh.

Producteurs délégués : John Bernard, Karim Debbagh (Maroc).

Effets spéciaux (sociétés) Weta Workshop, Aaron Sims Creative, MPC Design, Territory Studio, Double Negative (DNEG), Method Studios, Sony Pictures Imageworks (SPI), Yannix, fx3x, BOT VFX, Legend Visual Effects, Imageloom Visual Effects, Rodeo FX , Crafty Apes, Instinctual VFX, The Third Floor, Proof, Nviz, Moving Picture Company (MPC), Imaginarium Studios, Clear Angle Studios, Aura FX, Mist VFX Studio.

Décorateur plateau : John Bush.

Directeur de la photographie : Stuart Dryburgh.

Montage Zene Baker, Christian Wagner, Matthew Willard.

Casting : Reg Poerscout-Edgerton, David Rubin.

Décorateurs de production : Charles Wood.

Direction artistique : Thomas Brown (superviseur).

Costumes : John Bush.

Musique Chris Bacon, Danny Elfman.

Interprètes : Chris Hemsworth (Agent H), Tessa Thompson (Agent M), Kumail Nanjiani (la voix de Pawny), Rebecca Ferguson (Riza), Rafe Spall (Agent C), Emma Thompson (Agent O), Liam Neeson (Agen High T), Laurent Bourgeois (Jumeau Alien), Larry Bourgeois (Jumeau Alien), Kayvan Novak (Vungus / Nasr / Bassam), Spencer Wilding (Luca Brasi), Marcy Harriell (la mère de Molly), Inny Clemons (Le père de Molly), Aaron Serotsky (Men in Black #1), Mandeiya Flory (Molly jeune), Matthew Bates (Un memebre du FBI), Sartaj Garewal (le recruteur de la CIA), Stephen Wight  (un homme), 

Brian Silliman (Cabbie), John Sousa (Jimmy the Alien)...

Date de sortie USA : 14 Juin 2019.

Date de sortie française : 12 Juin 2019.

Budget : 110M$

Recettes mondiales cumulées : 253 M$

 

 



PLUS SUR MEN IN BLACK: INTERNATIONAL

CONNECTE AVEC

BOUTIQUE SF-STORY


COMMENTAIRES

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

*Le hors-champ est la partie de la scène qui n'apparaît pas dans un plan d'un film parce qu'elle n'est pas interceptée par le champ de l'optique de la caméra que ce champ soit invariable (plan fixe), ou variable (plan où la caméra effectue un mouvement (panoramique et/ou travelling) et/ou un zoom).