VIVARIUM (2020)

L'histoire

A la recherche de leur première maison idéale, un jeune couple effectue une visite en compagnie d’un mystérieux agent immobilier et se retrouve pris au piège dans un mystérieux lotissement alignant des maisons identiques.

 


L'AVIS DE SF-STORY

POINTS POSITIFS ET NEGATIFS

+  Un version moderne du Village des damnés et de Truman Show ?

-  Dans un labyrinthe, on finit par tourner en rond !

 

 

HORS-CHAMP*

Plusieurs fois primé

 

Le film a été présenté dans plusieurs festivals : le 18 mai 2019, lors du Festival de Cannes dans la sélection en section Semaine de la critique puis le 13 juillet au Festival international du film fantastique de Neuchâtel 2019 en film de clôture.

Vivarium a obtenu le Grand Prix du Nouveau Genre lors de la 25ème édition de L'Etrange Festival et le Prix de la meilleure actrice pour Imogen Poots lors du Festival international du film de Catalogne 2019 

 

Le cauchemar consumériste

 

Le réalisateur Lorcan Finnegan dévoile ses intentions à propos de Vivarium: "Les publicités insidieuses vous promettent une « vie idéale», une version fantasmée de la réalité à laquelle nous finissons par aspirer. Elle devient presque l’appât d’un piège dans lequel nombreux d’entre nous sont tombés. Une fois pris au piège, nous travaillons toute notre vie pour payer nos dettes. Ce contrat social est un accord étrange et tacite qui nous attire

tels des aimants à lui...  Le rêve de posséder une maison virera bientôt au cauchemar. C’est le consumérisme qui nous consume, pas l’inverse. Vivarium est né à la suite de tous ces constats. Le choix du fantastique est un moyen de les amplifier, de les mettre en exergue. 

C’est un conte à la fois surréaliste et tordu, à la fois sombre, ironiquement

drôle, triste et effrayant.

En 2011, Lorcan Finnegan réalise le court métrage Foxes adapté d’une

nouvelle de Garret Shanley. C’est un conte surnaturel sur un jeune couple vivant dans une «propriété fantôme» au milieu d’une nature envahissante. La femme trouve une échappatoire en rejoignant les renards sauvages qui gémissent tels des spectres chaque soir.  "En Irlande, les propriétés fantômes sont le résultat du boom économique. D’immenses lotissements ont été construits au milieu de nulle part et à l’époque les banques proposaient des emprunts couvrant la totalité du prix d’achat. Ces maisons ont été vendues bien trop cher et construites en nombre. En 2008, lorsque la récession a frappé, les chantiers ont soudain été mis à l’arrêt et de nombreuses personnes se sont retrouvées à vivre dans des lotissements à

moitié finis, souvent sans voisins ou infrastructures. " déclare le réalisateur.

 

"Aujourd’hui, leur maison ne vaut rien mais ils doivent rembourser leur

emprunt. Ils se sont retrouvés pris au piège financièrement et  physiquement dans ces lotissements. Très vite, des arbres ont poussé au milieu des routes et la nature a peu à peu repris ses droits. Les lotissements sont devenus des sortes de cimetières et ont alors été surnommés "propriétés fantômes».

Le réalisateur

 

Après avoir obtenu un Master en design graphique à Dublin, Lorcan Finnegan a entamé sa carrière à Londres en travaillant pour la société de Charlie Brooker (Black Mirror, Nathan Barley), Zeppotron, en tant que designer, monteur et plus tard comme réalisateur.

En 2004, Lorcan Finnegan est revenu à Dublin où il a créé sa propre société

de production, Lovely Productions. Depuis, il a écrit et réalisé de nombreux courts-métrages, des spots publicitaires et des clips musicaux. Son premier long-métrage, Without name, a été présenté au TIFF (Toronto) en  Septembre 2016.

Il travaille actuellement avec son scénariste Garret Shanley (Foxes,

Without name) sur plusieurs projets: le drame dystopique Goliath, le thriller surnaturel Nocebo ou encore sur un film mystérieux intitulé Précipice.

 

Teaser

 

La scène d'introduction avec le coucou et le nid d'oiseaux préfigure le début de l'intrigue.

 

BANDE-ANNONCES

PHOTOS

Copyright The Jokers Films

AFFICHES


GENERIQUE

Vivarium(id.), 2020, Lorcan Finnegan, Irlande.

Son : Dolby SR.

Format d'image : NC

Réalisateur : Lorcan Finnegan.

Durée : 1h37.

Productions Lovely Productions (en association avec), Fantastic Films, Frakas Productions, PingPongFilm, XYZ Films.

Distribution France : Les bookmakers, The Jokers .

Producteurs : Brendan McCarthy, John McDonnell

Co-producteursAlexander Brøndsted, Jean-Yves Roubin, Antonio Tublen.

Producteurs exécutifs : Todd Brown, Brunella Cocchiglia, Maxime Cottray, Lorcan Finnegan, Gabe Scarpelli, Ryan Shoup, Nick Spicer, Aram Tertzakian, Christophe Hollebeke (co-exécutif).

Producteurs associés : Jackson Clough, Deirdre Levins, Philippe Logie

Scénario : Garret Shanley d'après une histoire de Lorcan Finnegan et de Garrret Shanley.

Effets spéciaux (sociétés) : NC.

Directeur de la photographie : MacGregor.

Montage : Tony Cranstoun.

Décorateurs de production :  Philip Murphy.

Direction artistique : Robert Barrett.

Décorateur plateau : Julia Davin-Power.

Costumes : Catherine Marchand.

Casting : Colin Jones.

Musique : Kristian Eidnes Andersen.

Interprètes : Jesse Eisenberg (Tom), Imogen Poots (Gemma), Jonathan Aris (Martin), Olga Wehrly (Jeune Femme), Eanna Hardwicke (Le Garçon), Senan Jennings (Le Garçon), Molly McCann (Molly), Danielle Ryan (La mère), Shana Hart (une femme)...

Date de sortie USA : 27 Mars 2020 (sur platerforme Streaming).

Date de sortie française : 11 Mars 2020.

Budget estimé : 4 M$.

 

 

 



PLUS SUR VIVARIUM

  • Site Officiel

CONNECTE AVEC

BOUTIQUE SF-STORY


COMMENTAIRES

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

*Le hors-champ est la partie de la scène qui n'apparaît pas dans un plan d'un film parce qu'elle n'est pas interceptée par le champ de l'optique de la caméra que ce champ soit invariable (plan fixe), ou variable (plan où la caméra effectue un mouvement (panoramique et/ou travelling) et/ou un zoom).